Publicité

Festival Bouake Ouflê 2019 - Concert de clôture: Sékouba Bambino, Aboutou Roots, Ariel Sheney.... Sublimes

Lundi 01 Avril 2019 / Concert de clôture: Sékouba Bambino, Aboutou Roots, Ariel Sheney.... Sublimes

La scène de la troisième nuit de concerts du Festival Bouaké Ouflê avait quelque chose d'exceptionnel. Chaque artiste qui se trouvait devant le public, avait du mal à le quitter.

N'Guess Bon Sens est le premier a testé ce beau monde compact autour de 22h. Avec son orchestre, il amène les spectateurs au fin fond du pays baoulé. N'Guess a ses fans et les échanges sont convaincants. C'est le coeur meurtri qu'il se sépare d'eux.

Le témoin passé à Aboutou Roots a failli ne pas quitter leurs mains. Angelo Papa et les autres avaient des admirateurs spéciaux. Un groupe de femmes les ont accompagnés sur tous les titres. Elles ont aussi fait montre de dextérité dans les pas de Youssoumba.

Abou Nidal de Genève hérite d'une folle bouillonnante. Sans se triturer les méninges il rentre dans la cadence. Il offre des sonorités et une démonstration de son concept dansant à venir. Ensuite, il égrène ses chansons à  succès. Abou Nidal va jusqu'à offrir des billets de banque aux fans les plus dévoués dans la danse.

Vu la hauteur prise par le mercure, l'arrivée de Sekouba Bambino a inquiété des observateurs. Que nenni. Très vite, le chanteur remet la chaleur là où il l'a reçu. La communion avec Sékouba est délirante. L'artiste est au firmament de son art, son public le suit. Mais, il doit faire de la place à ses cadets.

Force One surchauffe encore la foule pour introduire Yabongo Lova en live. Le Duché, comme, il en a l'habitude, ne laisse pas de répit aux admirateurs. Il enchaîne plusieurs chansons. Le zouglou est costaud et le public se délecte.

Très attendu c'est Ariel Sheney qui clos la première édition de Bouaké Ouflê. Du ''Sommet'', il ramène ses admirateurs au ''Ghetto'', et arrive au ''Sympa''. Ariel improvise un concours de danse, récompense les lauréats avec des billets de banque et permet à ses danseurs de faire des démonstrations.

En ce moment, il est 4h du matin. Le public n'a pas diminué. Mais, il faut bien se quitter. Sheney descend et en toute discipline, le public rentre chez lui.

Sanou A.


Voir l'album

Africactu.com

Festival Bouaké Ouflê
Voir plus de photos

Source: Africactu.com

Publicité

Dans la même catégorie

Suivez nous sur facebook



Publicité

Contacts: Cote d'Ivoire: +22552823232 / Ghana: +233265648476 / Email: contact@africactu.com

Africactu.com © 2016 Tous droits réservés