Publicité

Miss Côte d’Ivoire 2019 : Suy Fatem risque de perdre son titre de miss à vie

Lundi 03 Juin 2019 / Miss 2018 Suy Fatem

Depuis le samedi 1 Juin dernier, la nouvelle Miss Côte d’Ivoire est connu de tous. Son nom, Gueye Tara, âgée de 22 ans, elle a étudié le droit dans une université privée d’Abidjan avant de s’inscrire à l’université Sidi Mohamed Ben Abdellah de FEZ, où, elle étudie l’économie. 

A l’issu d’une soirée qui n’a pas connu de grands chamboulement au niveau de l’organisation, la plus belle fille de notre pays et ses dauphines que sont entre autres : Irié Satya, Koné Leila, Lavry Calixte et Deza Laeticia auront la lourde tâche de représenter la Côte d’Ivoire dans plusieurs gala, invitations, représentations et autres concours internationaux. 

Si le concours en lui-même jugé assez long par certains spectateurs et  téléspectateurs qui ont suivi le spectacle en direct sur la webTv de la panafricaine africactu.com , n’a pas connu de changement majeur, un fait a cependant attiré l’attention de plus d’un spectateur présent ce jour au Sofitel Hôtel Ivoire. En effet, comme il est de coutume lors des finales de concours de beauté, la miss sortante est invité sur le podium afin de donner ses impressions ou encourager les prétendantes à sa couronne. Pour cette édition 2019, la COMICI a dérogé à cette règle en ignorant royalement la présence de la Miss sortante. Est-ce un impair commis par l’animateur que l’on sait pourtant très prolixe et professionnel ? Malgré la présentation des miss des pays invité lors du show, cette dernière n’a pas été citée encore moins invité sur le podium, afin de remettre sa couronne. 

Chose qui selon des spectateurs aurait irrité cette dernière qui a balancé son écharpe comme un vulgaire torchon dans l’un des couloirs du palais des congrès de l’hôtel ivoire pour dit-elle aller faire la fête. Ce geste est toujours visible dans une courte vidéo qui circule depuis lors sur les réseaux sociaux. Si ce geste amuse certaines personnes, les observateurs averti pensent eux que la miss sortante risque de perdre définitivement son titre de miss Côte d’Ivoire 2018 au détriment de sa première dauphine. Car, en jetant de la sorte son écharpe qui constitue avec sa couronne à la sacralisation de sa personne en tant que Miss, cette dernière viole une règle très importante qui est de prendre soin de son bandeau et de sa couronne comme la prunelle de ces yeux. 

Marie Danielle Suy Fatem, qui n’est pas à son premier impair, aurait tout au long de son mandat eu des écarts de comportement.  

Rappelons qu’elles étaient au nombre de 27 finalistes qui ont tenté de rafler le titre de Miss à Suy Fatem lors de cette édition qui a permis à la nouvelle reine de beauté de repartir avec plusieurs lots dont une voiture et la somme de trois (3) millions offerte par la Première Dame Mme Dominique Ouattara, représentée à la soirée par la Ministre de la famille, de la femme et de l’enfant,  Bakayoko Ly Ramata. 

Pour rappel, sous d’autres cieux, plusieurs Miss ont été destituées pour peu, le cas de de Laury Thilleman qui a été destituée de son écharpe par le Comité Miss France après s'être dénudée dans les pages du magazine Paris Match. Ornella Bellorti, Miss Toulouse 2015, destituée elle aussi pour un tatouage. Pour ne citer que ces exemples.


Franck Hamylton


Voir l'album

Africactu.com

Voir plus de photos

Source: Africactu.com

Publicité

Dans la même catégorie

Suivez nous sur facebook



Publicité

Contacts: Cote d'Ivoire: +22552823232 / Ghana: +233265648476 / Email: contact@africactu.com

Africactu.com © 2016 Tous droits réservés