Publicité

Le batteur Tony Allen, inventeur avec Fela Kuti de l’afrobeat, est mort

Lundi 04 Mai 2020 / Le batteur Tony Allen, inventeur avec Fela Kuti de l’afrobeat, est mort

Le musicien nigérian avait relancé sa carrière à la fin des années 1990 et collaboré, entre autres, avec Damon Albarn, Oumou Sangaré ou Angélique Kidjo.

Le souffle fiévreux de l’afrobeat, brandi par le chanteur, saxophoniste et compositeur nigérian Fela Anikulapo Kuti (1938-1997) comme une arme arrogante face aux dirigeants de son pays, aux multinationales et à tout ce qui le mettait en rogne, n’aurait peut-être pas eu cet attrait si lui n’avait pas été là. Batteur et directeur musical d’Afrika ‘70, le groupe de Fela, de 1968 à 1979, Tony Allen aura eu un rôle déterminant dans l’invention de cette pulsation unique, mélange de highlife ghanéen, de rythmes yorubas, de funk américain et de jazz.


Le musicien nigérian est mort jeudi 30 avril à Paris, après avoir été admis à l’hôpital Georges-Pompidou pour un malaise. Il était âgé de 79 ans. Tony Allen, qui s’était installé à Courbevoie (Hauts-de-Seine), avait récemment présenté à Londres l’album Rejoice (World Circuit), enregistré en 2010 avec le trompettiste de jazz sud-africain Hugh Masekela (1939-2018). Le jazz était en effet une de ses premières influences, insistait-il, agacé qu’on l’interroge systématiquement sur Fela.


Source:

Publicité

Dans la même catégorie

Suivez nous sur facebook



Publicité

Contacts: Cote d'Ivoire: +22552823232 / Ghana: +233265648476 / Email: contact@africactu.com

Africactu.com © 2016 Tous droits réservés