Publicité

Soudan - L’or, le nouveau pétrole

Lundi 27 Mai 2019 / L’or, le nouveau pétrole du Soudan

Longtemps dépendante du pétrole, l’économie soudanaise a perdu près de deux tiers de cette source de recettes lors de la séparation avec le Sud en 2011. Pour remplacer les pétrodollars, le pays s’est tourné vers l’or qu’il possède en abondance dans son sous-sol. Depuis, on assiste à une véritable montée en puissance, le Soudan ayant doublé le Burkina Faso, le Mali, et plus récemment l’Afrique du Sud dans le classement des plus grands producteurs d’or d’Afrique. Zoom sur l’or soudanais, entre bénédictions et malédictions…

Une croissance fulgurante cette décennie

Avant la scission avec le Soudan du Sud en 2011, le pétrole a été le principal moteur d’une décennie de croissance économique, représentant 92% des recettes d’exportation et le tiers des recettes de l’Etat. Les sources de pétrodollars perdues, le gouvernement soudanais s’en est remis à son secteur aurifère, dont la richesse avait été démontrée durant les années précédentes.

Les réserves aurifères du Soudan se répartissent sur trois grandes régions, la première, le Nord Soudan, entre Wadi Halfa et Atbara, la deuxième, le long des montagnes de la Mer rouge dans les zones d’Ariab et d’Abu Sari, et la troisième dans l’Etat du Nil bleu.

«L’or est notre nouveau pétrole, cette nouvelle industrie génère des devises et contribue à la relance économique», confiait au journal Le Monde Hussein Hassan Ilfadal, un responsable d’une grande raffinerie d’or au Soudan, traduisant tous les espoirs placés par le pays en ces ressources aurifères.

Ces espoirs ne seront pas vains puisque la production soudanaise d’or connait depuis une croissance fulgurante. Selon l’US Geological Survey, elle a augmenté de plus de 1200 % en une décennie, passant de 7 tonnes en 2008 à plus de 90 tonnes en 2017. D’après un rapport de la Banque mondiale paru en avril 2019, le Soudan a produit en 2018 pas moins de 127 tonnes du métal précieux, en hausse de 18,7% en glissement annuel. Alors qu’il avait ravi quelques années plus tôt la place de 3e producteur d’or d’Afrique au Mali, le pays passe devant l’Afrique du Sud, leader déchu. Il est désormais deuxième du classement, derrière le Ghana.

...Suite

Source: Agence Ecofin

Publicité

Publicité

Dans la même catégorie

Suivez nous sur facebook



Publicité

Contacts: Cote d'Ivoire: +22552823232 / Ghana: +233265648476 / Email: contact@africactu.com

Africactu.com © 2016 Tous droits réservés