Publicité

Côte d'Ivoire - Un journaliste refuse de se couper la barbe durant toutes les années d’emprisonnement de Laurent Gbagbo !!!

Mardi 15 Janvier 2019 / Zouzouko Cappelo est le journaliste qui refuse de se couper la barbe durant toutes les années d’emprisonnement de Laurent Gbagbo !!!

Zouzouko Cappelo est un journaliste bien connu dans la sphère des hommes de la plume. Si ce journaliste engagé dans un quotidien de la place captive l’attention des uns et des autres en ce jour historique du 15 janvier 2019, jour qui marque la libération de l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo de la CPI, ce n’est pas pour sa plume, mais au contraire pour sa barbe foisonnante. 

En effet, le journaliste avait pris la ferme résolution depuis quelques années, soit 05 années précisément de ne plus se couper la barbe tant que le président Laurent Gbagbo n’est pas mis en liberté des geôles de la CPI. Depuis 2013, qui marque l’année où les charges ont été confirmées par la chambre de la CPI. Chose qu’il a effectivement respecté durant tout ce temps qu’a duré l’emprisonnement de ce dernier. 

Voici qu’aujourd’hui, il s’est rendu chez un barbier pour enfin se faire couper la barbe et ainsi rendre à son niveau un vibrant hommage à cette journée assez historique pour lui. Selon ses dires : " Il était injuste et inconcevable que les juges confirment les charges contre l’ex-président ivoirien alors qu’elles étaient jugés insuffisantes et légères. Il fallait donc à travers cet acte démontrer  que les partisans de Laurent Gbagbo sont des personnes pacifiques et des démocrates qui n’ont pour seul arme que la force des idées. Voilà ce qui explique le fait que j’ai décidé de garder durant tout ce temps ma barbe, afin de me révolter et de m’indigner de façon pacifique face à ce procès. En somme, c’est une barbe de révolte et d’indignation".




Franck Hamylton



Source: Africactu.com

Publicité

Dans la même catégorie

Suivez nous sur facebook



Publicité

Contacts: Cote d'Ivoire: +22552823232 / Ghana: +233265648476 / Email: contact@africactu.com

Africactu.com © 2016 Tous droits réservés