Publicité

Cote d’ivoire - Lutte contre le tabagisme : L’ONG Clucod soutient l’adoption de la loi anti-tabac

Vendredi 11 Mai 2018 / Atelier de lancement du projet de plaidoyer dénommé ‘’ projet PALAT-CLUCOD ‘’

L’atelier de lancement du projet de plaidoyer dénommé ‘’ projet PALAT-CLUCOD ‘’ a eu lieu le mercredi 09 mai 2018, au siège de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), en présence du représentant résident de l’OMS en Côte d'Ivoire, des organisations de la société civile et des ministères notamment, le ministère de la santé et de l’hygiène publique, le ministère de l’agriculture et du développement rural.

Le tabagisme est à  l’origine de plus de 5 millions de décès par an dans le monde. Environ 10 millions de décès est liés au tabac chaque année. En Côte d’Ivoire, on estime le taux de prévalence du tabagisme à 14,6% au niveau de la population, avec plus de 5000 décès par an. En ce qui concerne le tabagisme passif, 33% de personnes sont exposées à la fumée secondaire. 

Le tabagisme est incriminé dans 90% des cancers du poumon. Au vu des méfaits qu’ils représentent,  des dispositions ont été prises par l’Organisation Mondiale de la Santé (l’OMS), à travers la mise en place de la Convention Cadre de la Lutte Anti-tabac (CCLAT). Convention ratifiée par la CI le 28 janvier 2010 mais dont l’application est jusque là, à la traîne. Selon le président de l’ONG clucod, l’objectif de l’atelier est de soutenir l’adoption de la loi anti-tabac : «  cet atelier vise à soutenir l’application de la CCLAT en Côte d’Ivoire et surtout pour contribuer au plaidoyer pour l’adoption de la loi anti-tabac en léthargie depuis 4 ans dans les sphères politiques et économiques ». A-t-il souligné, tout en comptant sur le soutien de toutes les parties prenantes pour la réussite de l’exécution du projet qui s’étend sur 12 mois et qui est financé par l’ACBF. 

Il a par ailleurs remercié  le gouvernement qui préside l’atelier, pour l’adoption en conseil des ministres le 17 décembre 2014 le projet de la loi relatif à la lutte anti-tabac. Pour sa part,  M. Yanne Abdoulaye  représentant de l’OMS a encouragé cette initiative qui, est un pilier pour aller vers l’adoption effective du projet de loi anti-tabac. 

Ateliers de formation, organisation de réunions de validation des cas d’ingérences de l’IDT et publications de rapports, organisation d’émission radio et télé sur l’adoption de la loi anti-tabac seront entre autres des activités qui seront au cœur du projet.

Awa TOURE




Publicité

Source: Africactu.com

Publicité

Dans la même catégorie

Suivez nous sur facebook



Publicité

Contacts: Cote d'Ivoire: +22552823232 / Ghana: +233265648476 / Email: contact@africactu.com

Africactu.com © 2016 Tous droits réservés