Publicité

Côte d’Ivoire - Affaire « Un gendarme tué à Koumassi » : Enfin, les meurtriers présumés arrêtés, mais…

Jeudi 06 Septembre 2018 / Des gendarmes ivoiriens à l'entraînement, à Abidjan, le 15 mars 2016

Cette affaire avait plongé la commune de Koumassi dans une psychose sans nom. Tant les gendarmes qui voulaient venger la mort de l’un des leurs et qui étaient à la recherche des tueurs de leur collègue lâchement assassiné ont dans une exagération (je pèse les mots) bastonné la population de ce quartier situé dans la zone sud d’Abidjan et dans l’île de petit Bassam.

De la journée de lundi dernier jusqu’à hier mercredi, les collègues de Soro Thomas, un gendarme du camp commando de koumassi grièvement poignardé par des microbes dans la nuit du dimanche et décédé des heures plus tard, se sont livré à des représailles en bastonnant à tout va toutes les personnes qui ont eu le malheur de croiser leur chemin.

Cette affirmation est corroborée dans une vidéo qui circule sur les réseaux sociaux. Dans cette vidéo l'on aperçoit des personnes assimilé par les internautes à des gendarmes qui brutalisent avec une violence des citoyens. Du grand carrefour de Koumassi en passant par plusieurs quartiers les présumés gendarmes, qui, il faut le rappeler n’étaient pas en tenue militaire, mais plutôt en tenue civil ont bastonné de malheureux individus.

Toujours selon certaines indiscrétions, ces gendarmes auraient même poussé le bouchon un peu plus loin en pénétrant dans des bars en cagoules et frapper tout le monde s’en oublier les rafles systématique qui ont suivi cette bastonnade. Voilà que la bonne nouvelle de l’arrestation des présumés meurtriers du défunt gendarme en service à la gendarmerie de la commune de koumassi en fin de semaine dernière ont en effet été arrêtés hier mercredi 05 septembre 2018, selon les services de Police qui ont donné l’information sur leur plateforme numérique, « Suite à l’agression par des individus ayant entrainé la mort du MDL en service à l’escadron de Gendarmerie 4/1 de Koumassi, une enquête minutieuse a abouti ce soir à l’arrestation des deux présumés meurtriers. ».

Cette information souligne également que les tueurs ont été appréhendés dans la commune de Koumassi, plus précisément à Ouézzin par les éléments de l’escadron 4/1 de Koumassi et ceux du commissariat de police du 6e arrondissement. Rappelons que le maréchal des logis Soro Thomas, en service au camp de gendarmerie de commandos-parachutistes de Koumassi avait succombé à ses blessures après avoir été poignardé par des individus à moto dans la nuit du dimanche 02 au lundi 03 septembre dernier.

La seule chose déplorable dans cette situation est que malgré de nombreux coup de gueule des internautes, aucun politicien encore moins un élu de la commune n’a apporté son soutien à cette pauvre population martyrisé pendant tout le temps qu’a duré cette traque de ces bandits communément appelé « enfants en conflit avec la loi ».

Maintenant que les présumés meurtriers ont été mis aux arrêts, nous espérons que la commune renouera désormais avec la quiétude. 


Franck Hamylton




Publicité

Source: Africactu.com

Publicité

Dans la même catégorie

Suivez nous sur facebook



Publicité

Contacts: Cote d'Ivoire: +22552823232 / Ghana: +233265648476 / Email: contact@africactu.com

Africactu.com © 2016 Tous droits réservés