Publicité

Tchad - la France vole au secours d’Idriss Déby en bombardant des rebelles

Samedi 09 Février 2019 / Tchad - la France vole au secours d’Idriss Déby en bombardant des rebelles

La France sauve-t-elle une fois encore le soldat Déby ? A plusieurs reprises depuis dimanche 3 février, Paris a en effet lancé ses Mirage 2000, basés à N’Djamena, pour bombarder une colonne rebelle de l’Union des forces de la résistance (UFR) venue du sud de la Libye, et que l’armée tchadienne ne semblait pas en mesure de pouvoir stopper.

Au regard de la menace – « seulement » une cinquantaine de pick-up, même lourdement armés – se pose ainsi la question de la solidité du régime du chef de l’Etat, qui a su neutraliser des attaques autrement plus dangereuses depuis son arrivée au pouvoir il y a vingt-huit ans.

Ainsi, en 2006 puis en 2008, Idriss Déby Itno résista à de folles épopées lancées contre lui depuis le Soudan voisin. Certes, la France apporta un appui décisif. Mais pas en puissance de feu. L’assistance se mesura en termes logistiques, de renseignement et d’organisation tactique auprès des forces loyalistes pour défendre N’Djamena et sauver le régime. Ces jours-ci, l’implication de Paris se fait beaucoup plus voyante, létale et totalement assumée.

Un communiqué de l’état-major français des armées, diffusé mercredi 6 février, reconnaît ainsi que « du 3 au 6 février 2019, des Mirage 2000 des forces armées françaises sont intervenus [dans le] nord-est du Tchad, en coordination avec l’armée tchadienne, de façon à contrer l’incursion d’une colonne armée en territoire tchadien ».


Publicité

Source: le monde Afrique

Publicité

Dans la même catégorie

Suivez nous sur facebook



Publicité

Contacts: Cote d'Ivoire: +22552823232 / Ghana: +233265648476 / Email: contact@africactu.com

Africactu.com © 2016 Tous droits réservés