Publicité

Congo - Claudia Sassou-Nguesso posséderait un appartement dans la Trump Tower de New-York

Jeudi 11 Avril 2019 / Congo - Claudia Sassou-Nguesso posséderait un appartement dans la Trump Tower de New-York

Nouvelle polémique autour de la famille Sassou-Nguesso. Cette fois, c’est Claudia Sassou-Nguesso, la fille du président congolais, qui est le centre des attentions. D’après l’ONG Global Witness, la directrice de la communication de la présidence aurait mis de côté de l’argent public de son pays pour s’offrir un appartement de grand luxe dans la Trump Tower, l’un des nec plus ultra en termes d’immobilier dans le monde.

7 millions de dollars. Tel serait le prix de cet appartement situé dans la tour du très chic quartier de Manhattan (New-York City), dont le propriétaire n’est autre que Donald Trump, le président américain. Global Witness, sûre de ses affirmations, va même jusqu‘à préciser que c’est José Veiga, un businessman portugais et homme de main de Claudia Sassou-Nguesso, qui a été chargé d’acheter l’appartement, comme pour brouiller les pistes. L’appartement 32G de la Trump International Hotel and Tower (sur la photo) appartiendrait donc à la fille du président congolais.

Cepandant, en théorie (sur le papier), l’appartement est la propriété d’une entreprise du nom d’Ecree. Mais Global Witness est formelle ; l’appartement de 164 mètres carrés n’appartient pas en réalité à cette entreprise.

L’ONG poursuit, arguant que pour s’approprier l’appartement (avec murs de marbre rose et vue sur Central Park), Claudia Sassou-Nguesso aurait sollicité les services de José Veiga, qui représente le géant brésilien du BTP, Asperbras. Pour rappel, cette entreprise brésilienne a posé ses valises à Brazzaville (la capitale politique du Congo, NDLR) depuis que le Brésil a aidé à l’effacement de la lourde dette du Congo.

Concrètement, toujours d’après Golal Witness, l’argent public congolais qui aurait permis l’achat du luxueux appartement aurait fait l’objet d’une transaction qui remonte à 2014. Asperbras se serait chargé de faire voyager les fonds de filiale en filiale, passant, entre autres, par les Iles vierges britanniques, un paradis fiscal bien connu par les habitués du blanchiment d’argent.


Publicité

Source: africanews

Publicité

Dans la même catégorie

Suivez nous sur facebook



Publicité

Contacts: Cote d'Ivoire: +22552823232 / Ghana: +233265648476 / Email: contact@africactu.com

Africactu.com © 2016 Tous droits réservés