Publicité

Entretien/Amoa Urbain, candidat déclaré à la présidentielle 2020 : « Voici mon Premier ministre…»

Mardi 16 Juillet 2019 / Amoa Urbain, candidat déclaré à la Présidentielle 2020 a choisi ses hommes pour diriger la Côte d’Ivoire.

En marge de la ‘’Journée pédagogique de l’UCLM’’ organisé, le mercredi 10 juillet 2019, le professeur Amoa Urbain, candidat déclaré à la Présidentielle 2020, s’est prêté aux questions des journalistes. Entretien !

Régime présidentiel fort comme c’est le cas en ce moment ou régime parlementaire ?

Pour moi, la Côte d’Ivoire doit être organisée sous la forme de fédération. On parle de la confédération Suisse, des Etats-Unis d’Amérique… Il faut faire en sorte qu’on quitte les champs tribaux et l’ethnicisation, pour que nous ayons de grandes régions. La Côte d’Ivoire sera organisée en six grandes régions : la région Nord-Ouest, la région Sud-Ouest, la région du Centre, la région du Nord-Est et la région du Sud-Est. La sixième région sera celle de la Diaspora. Voilà la configuration d’ensemble ! Les préfets seront de grands gouverneurs. Ils seront des préfets connus et reconnus, des professionnels de l’Administration, qui seront à la tête de ces régions. Ils auront des fonctions de ministres, parce qu’ils participeront aux Conseils des ministres. Ils devront pouvoir rendre compte. Je trouve que l’Afrique a trop centralisé le pouvoir. Les préfets de région devront faire en sorte que les régions aient une âme.

Le décret de transfert de la capitale à Yamoussoukro a été abrogé par le président Ouattara et cela a été l’une des raisons pour lesquelles vous avez fait une grève de la faim. Où résiderez-vous  donc à Abidjan ou à Yamoussoukro ?

Je résiderai à Yamoussoukro parce que le capital investi par nos pères et par tous, commande que la ville Yamoussoukro soit prise en main. Il est possible que le président sortant n’ait pas pu le faire pour des raisons qui lui sont propres ; peut-être aussi pour des raisons politiques ou économiques. Mais moi, j’y résiderai parce que c’est un engagement, d’ailleurs, que j’ai déjà pris avec certaines communautés de cette localité pour dire que le lieu de ma résidence, c’est bien Yamoussoukro. Mon vice-président résidera à Abidjan.

A quinze mois de l’élection Présidentielle 2020, avez-vous déjà songé à vos hommes pour vous accompagner si vous êtes élu ?

Mon Vice-président sera probablement quelqu’un qui sera à cheval sur le Nord, le Centre et les autres régions. Quelqu’un qui casse le rythme des préjugés sur le Nord et le Sud. Il faut définitivement en sortir. Mais,  Quelqu’un qui a un profil militaire mais qui ne l’est plus, quelqu’un qui soit un homme de culture, pour faire en sorte que nous ayons une maîtrise parfaite de la gestion de la cité. C’est celui-là qui va jouer le rôle de Président avec un regard sur la politique intérieure. En ce qui concerne le poste de Premier ministre, il est confié automatiquement à une Dame. Il faut pouvoir changer aussi, mais ne pas changer pour changer ! Je crois qu’il y a des dames compétentes. On a des dames qui ont le profil et les compétences requises. Il faut au niveau du sommet de l’appareil étatique régler la question du genre. Ce qui sera fait au sommet ne peut pas ne pas être fait à la base.

La ville de Bouaké, ville martyr. Que pouvez-vous faire pour sauver ce chef-lieu de région au Centre de la Côte d’Ivoire ?

De mon point de vue, Bouaké sera transformée en District autonome. Je prévois trois districts autonomes à savoir : Abidjan, Yamoussoukro et Bouaké. De façon que la région du Centre ait une nouvelle capitale qui reflète l’âme de la région.


Propos recueillis par Lincoln Percy



Publicité

Source: Africactu.com

Publicité

Dans la même catégorie

Suivez nous sur facebook



Publicité

Contacts: Cote d'Ivoire: +22552823232 / Ghana: +233265648476 / Email: contact@africactu.com

Africactu.com © 2016 Tous droits réservés