Publicité

Insolite : un bébé d'à peine 6 mois convoqué par la justice

Mardi 11 Février 2020 / Insolite : un bébé d'à peine 6 mois convoqué par la justice

Direction la Belgique aujourd'hui, où une bévue pour le moins incompréhensible provoque la colère d'une jeune mère de famille. Récit.

C’est une situation ubuesque qui en dit long sur les aberrations, dont seules les administrations ont le secret !

En raison d’une grossière erreur administrative, la justice belge a récemment convoqué un… bébé en bas âge, à Bruxelles ! Oui vous avez bien lu !

Tout commence début janvier lorsque Tiffany, maman d’une petite Thalia, reçoit un courrier du service public fédéral de la justice (l’équivalent de notre ministère). Il s’agit d’une convocation l’informant que sa fille, âgée seulement de 6 mois, doit se rendre devant le juge de paix de Molenbeek-Saint-Jean.

La raison ? La petite puce doit… rembourser un surplus de loyer d’une valeur de 500 euros, qu’elle aurait reçu de la part d’un locataire habitant un appartement qu’elle possède.

Bien sûr, rien de tout ça n’est vrai et cette invraisemblable confusion résulte d’une bourde de l’administration judiciaire.

« Je trouve ça fou et honteux ! »

« J’ai téléphoné pour expliquer qu’il y avait une erreur. Après vérifications, ils m’ont dit qu’effectivement il y avait une erreur, qu’ils n’avaient pas fait attention en faisant les convocations et qu’il est évident que mon bébé ne doit pas se présenter à l’audience », raconte ainsi Tiffany aux médias belges.

La jeune mère de famille pense alors en avoir terminé avec cette convocation rocambolesque, mais elle n’est pourtant pas au bout de ses surprises.

Quelques jours plus tard, elle reçoit en effet une nouvelle lettre expliquant que ladite audience est reportée. Un courrier suivi d’un second ce lundi, lui expliquant qu’elle doit se rendre avec sa fille au tribunal le 18 février.

En colère, Tiffany compose de nouveau le numéro du greffe, qui lui explique qu'en dépit de son précédent coup de téléphone, rien n’a été fait et qu’il est désormais impossible de revenir en arrière pour arrêter la procédure.

« Vous devez vous présenter à l’audience et dire au juge que votre enfant est mineur », lui indique très sérieusement son interlocuteur.

La jeune maman s’emporte alors et rétorque que la situation est inadmissible !

« Je lui ai dit que j’étais de Châtelet (commune située à une cinquantaine de kilomètres de la capitale, ndlr), que l’audience était à Bruxelles et que j’étais à pied avec ma fille. Mais il m’a dit que je devais quand même me présenter au Tribunal », explique-t-elle.

« Je trouve ça fou et honteux ! On accuse un bébé de 6 mois et je dois aller à Bruxelles pour dire au juge qu’il y a erreur sur la personne. Et je doute que ce soit eux qui me payent les frais de déplacement », s’indigne-t-elle encore.


Difficile de lui donner tort !


Publicité

Source:

Publicité

Dans la même catégorie

Suivez nous sur facebook



Publicité

Contacts: Cote d'Ivoire: +22552823232 / Ghana: +233265648476 / Email: contact@africactu.com

Africactu.com © 2016 Tous droits réservés