Publicité

Coronavirus : l’OMS demande à l'Afrique de se réveiller

Vendredi 20 Mars 2020 / Coronavirus : l’OMS demande à l'Afrique de se réveiller

L'Afrique doit "se réveiller" face à la menace du coronavirus et se préparer au pire, a déclaré le chef de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Le continent devrait tirer des leçons de la façon dont la propagation du virus s'est accélérée ailleurs, a déclaré Tedros Adhanom Ghebreyesus.

Il a averti que si les cas confirmés en Afrique sont actuellement peu nombreux - environ 640 - il n'y a pas lieu de se reposer sur ses lauriers.

"L'Afrique devrait se réveiller, mon continent devrait se réveiller", a déclaré l'Ethiopien, premier responsable africain de l'OMS.

Les experts de la santé avertissent que les systèmes de santé publique mis à rude épreuve en Afrique pourraient être rapidement débordés si le virus s'installait, en particulier dans les zones urbaines surpeuplées.

"La recommandation de l'OMS est en fait que les rassemblements de masse doivent être évités et que nous devons faire tout notre possible pour les étouffer dans l'œuf toute propagation, en nous attendant au pire", a déclaré M. Tedros lors d'une conférence de presse à Genève, où l'OMS est basée.

En Afrique, 16 personnes sont mortes de Covid-19, la maladie respiratoire causée par le coronavirus : six en Égypte, six en Algérie, deux au Maroc, une au Soudan et une au Burkina Faso.

En Afrique du Sud, qui compte 116 cas, le président Cyril Ramaphosa a déclaré l'état d'urgence, en limitant les déplacements, en fermant les écoles, en interdisant les rassemblements et en ordonnant aux bars de fermer ou de limiter à 50 le nombre de personnes présentes dans l'établissement.

Le pays a également interdit l'accès de ses ports à tous les navires de croisière. Et ce, malgré les résultats négatifs des tests effectués sur six personnes à bord d'un bateau de croisière, qui avaient été mises en quarantaine.

Les 1 700 personnes sont désormais libres de quitter le navire et de rentrer chez elles.

Toute personne enfreignant les mesures de lutte contre les coronavirus en Afrique du Sud sera passible d'une amende, voire d'une peine de prison.

D'autres pays africains ont imposé des restrictions similaires :

L'État de Lagos, le centre économique du Nigeria, a interdit les rassemblements de plus de 50 personnes et les écoles fermeront à partir de la semaine prochaine. Le pays le plus peuplé d'Afrique, qui compte huit cas de coronavirus, suspend également les vols en provenance de tout pays où il y a plus de 1 000 infections dès samedi

L'Algérie, l'un des pays les plus touchés d'Afrique, a fermé ses frontières et suspendu les vols. Le président a également interdit les rassemblements, ce qui paralysera les grandes manifestations anti-gouvernementales hebdomadaires

Le Rwanda, qui compte 11 patients atteints de Covid-19, interdit les vols de passagers après vendredi pendant 30 jours

Le Kenya, un pays profondément religieux comme la plupart des pays du continent, a suspendu le culte dans certaines églises et mosquées. Le gouvernement déclare également qu'il fabriquera son propre désinfectant pour les mains et le distribuera gratuitement, afin de faire face aux pénuries

Le Liberia, qui a fait face à une épidémie mortelle d'Ebola il y a plusieurs années et qui a enregistré deux cas de Covid-19, a cessé de délivrer des passeports pour empêcher les gens de voyager et a interdit en début de semaine l'entrée aux personnes provenant des pays les plus touchés par la pandémie

L'île Maurice, dans l'océan Indien, a interdit l'entrée aux touristes pendant deux semaines - et a confirmé ses trois premiers cas : deux travailleurs sur un bateau de croisière et un touriste britannique

La Zambie, avec deux cas de Covid-19, a suspendu les activités parlementaires et a décidé de la fermeture des écoles et universités dès vendredi

La Somalie, avec un cas, a fermé son espace aérien pendant la nuit

L'Ouganda et le Botswana, qui n'ont pas encore eu de cas, fermeront les écoles à partir de la semaine prochaine

Le Tchad, sans aucun cas, suspend tous les vols de passagers et ferme certaines frontières terrestres à partir de jeudi minuit.


Publicité

Source:

Publicité

Dans la même catégorie

Suivez nous sur facebook



Publicité

Contacts: Cote d'Ivoire: +22552823232 / Ghana: +233265648476 / Email: contact@africactu.com

Africactu.com © 2016 Tous droits réservés