Publicité

Afrique du Sud - Les "hôpitaux de l’horreur" de Port Elizabeth

Vendredi 17 Juillet 2020 / Une équipe d'ambulanciers à l'hôpital Greenacres de Port-Elizabeth, le 10 juillet 2020 afp.com

Une enquête exclusive de la BBC, menée pendant des semaines dans des hôpitaux crasseux d'Afrique du Sud, a révélé une série extraordinaire de défaillances montrant à quel point les médecins et les infirmières sont épuisés par les patients atteints de Covid-19 et un service de santé au bord de l'effondrement.

Dans la province du Cap-Oriental, où le personnel clé est en grève ou atteint de coronavirus, les infirmières sont obligées de faire le ménage, les chirurgiens lavent leur propre linge d'hôpital et des rapports alarmants font état de bébés à naître qui meurent dans des maternités surpeuplées et en sous-effectif.

Alors que les médecins, les syndicats et la direction se disputent des ressources limitées, un médecin en chef a décrit la situation comme "l'échec d'un système profondément corrompu", tandis qu'un autre a parlé d'"épuisement institutionnel... un sentiment d'exploitation chronique, le ministère de la santé essentiellement en faillite, et un système à genoux sans gestion stratégique".

Ces révélations surviennent au moment où l'Afrique du Sud - qui a contenu le coronavirus pendant des mois grâce à un confinement précoce, dur et économiquement dévastateur - voit maintenant les taux d'infection monter en flèche dans tout le pays, ce qui a incité le président Cyril Ramaphosa à avertir que "la tempête est à nos portes".

La peur et la fatigue

La crise sanitaire, centrée sur la ville de Port Elizabeth, soulève des questions fondamentales sur la manière dont ces mois supplémentaires ont été utilisés, où gaspillés, par les fonctionnaires.

"Il y a une énorme peur, et de fatigue mentale et émotionnelle. Nous travaillions avec un personnel réduit avant même la mise en place du plan de riposte Covid-19 et maintenant, nous avons encore perdu 30 %", a déclaré le Dr John Black.

"Les services commencent à s'effriter sous la pression. Le Covid a ouvert toutes les fissures chroniques du système. Cela crée beaucoup de conflits", a-t-il dit, confirmant les rapports selon lesquels des patients "se battaient pour obtenir de l'oxygène" dans un service de l'hôpital Livingstone à Port Elizabeth.

Le Dr Black - l'un des deux seuls spécialistes des maladies infectieuses dans une province d'environ sept millions d'habitants - était le seul médecin de Port Elizabeth à avoir accepté de nous parler officiellement, mais une douzaine d'infirmières et de médecins se sont exprimés sous le couvert de l'anonymat, craignant de perdre leur emploi s'ils étaient identifiés.

...Suite

Publicité

Source:

Publicité

Dans la même catégorie

Suivez nous sur facebook



Publicité

Contacts: Cote d'Ivoire: +22552823232 / Ghana: +233265648476 / Email: contact@africactu.com

Africactu.com © 2016 Tous droits réservés