Publicité

Maghreb - Le chef du Pentagone Mark Esper en tournée pour une coopération anti-jihadiste

Mercredi 30 Septembre 2020 / Le secrétaire d'État à la Défense Mark Esper

Le secrétaire d'État à la Défense Mark Esper débute ce mercredi 30 septembre une visite de trois jours en Afrique du Nord. Mark Esper effectue son premier déplacement sur le continent africain. Il va évoquer la coopération anti-jihadiste. Première étape, ce mercredi : la Tunisie.

Mark Esper a rendez-vous avec le président Kaïs Saied, et son ministre de la Défense. Au programme : le renforcement des liens entre les États-Unis et la Tunisie et la lutte contre les organisations jihadistes. Et il devrait aussi être question des activités de la Chine et de la Russie sur le continent africian.

Le chef du Pentagone prévoit aussi de se rendre au cimetière militaire américain de Carthage, près de Tunis, où sont enterrés les soldats américains morts en Afrique du Nord pendant la Seconde Guerre mondiale.

Après la Tunisie, Mark Esper prendra la direction de l'Algérie mercredi, pour la première visite à Alger d'un chef du Pentagone depuis celle de Donald Rumsfeld en 2006. Sa mission : approfondir la coopération sur les questions de sécurité régionale.

Là aussi, il sera reçu par le président, Abdlemadjid Tebboune, une semaine après la visite dans la capitale algérienne du chef de l'Africom, le commandement militaire américain en Afrique.

Comment interpréter cette première visite en Algérie d'un ministre américain de la Défense depuis 2006 ? Pour plusieurs raisons, explique Yahia Zoubir, professeur en géopolitique à la Kedge Business School. Notamment le fait que « les États-Unis sont conscients que l'Algérie est déterminante en Libye, au Mali ; et il y a un très grand respect des États-Unis par rapport à l'Algérie sur le rôle que joue l'Algérie dans le Sahel, que les États-Unis reconnaissent ».

Enfin, troisième et dernière étape pour Mark Esper : le Maroc, vendredi, avec lequel les États-Unis entretiennent déjà des relations étroites dans le domaine de la sécurité. Pas de précision, pour le moment, sur les entretiens prévus à Rabat.


Publicité

Source: rfi

Publicité

Dans la même catégorie

Suivez nous sur facebook



Publicité

Contacts: Cote d'Ivoire: +22552823232 / Ghana: +233265648476 / Email: contact@africactu.com

Africactu.com © 2016 Tous droits réservés