Publicité

Niger - Barakina, le rappeur qui dénonce la mal gouvernance

Mercredi 09 Décembre 2020 / Barakina, le rappeur nigérien qui dénonce la mal gouvernance

Le rappeur nigérien était l'invité de "This is Africa", une émission phare de la BBC.

Dans un pays où le désert domine le paysage, la scène musicale populaire du Niger est resté longtemps méconnue. C'est pourquoi il était formidable d'entendre Barakina sur l'émission phare de la BBC "This Is Africa". Un homme qui a de grandes ambitions pour son pays - et pour le continent.

"J'ai toujours été passionné par la musique, aussi loin que je me souvienne. Je vis et je respire la musique matin, midi et soir", affirme le rappeur.

"Sur la scène musicale au Niger, nous avons nos grands artistes qui nous ont inspirés mais malheureusement, ils n'ont pas construit une industrie de la musique, c'est donc ce que nous devons faire maintenant. Nous sommes en train de constituer une petite équipe et nous avons un petit label qui se développe", explique l'artiste.

Rappeur et producteur influencé par le style trap, Barakina a été très occupé ces deux dernières années, avec la sortie de deux albums.

"Pour l'instant, je dirais que la scène musicale se porte bien parce qu'il y a une jeune génération qui comprend le professionnalisme et je pense que dans peu de temps, vous entendrez parler de la musique du Niger partout. Avec du travail et du courage, et beaucoup, beaucoup d'efforts, nous pouvons sortir cette musique de l'ombre", dit-il.

L'éthique professionnelle est un thème sur lequel Barakina est revenu à plusieurs reprises dans son entretien avec This is Africa, peut-être en raison des obstacles auxquels sont confrontés les musiciens modernes dans son pays.

"Au Niger, avant de débuter ma carrière, j'ai vu les difficultés que nos grands frères rencontraient parce que c'est une société religieuse à 90% , donc c'est une société qui vous bloque. Je savais que ce ne serait pas un environnement facile", ajoute-t-il.

La colère contre les personnes qui érigent des barrières est évidente dans la musique de Barakina. Le langage peut être abrasif, direct et parfois offensant. Le morceau qui l'a rendu célèbre, Allah Ya Isa, se traduit en gros par "malédiction sur toi" et est une condamnation de la mauvaise gouvernance.

"J'ai pris mon courage à deux mains et je me suis exprimé sur la réalité du pays. Tout ce qui ne marchait pas. Et les gens ont vraiment apprécié", raconte Barakina.

"La vie n'est pas facile. La preuve ce sont toutes nos larmes. Je crois que l'Afrique est prise au piège, et pour que l'Afrique s'en sorte, il faut que les Africains s'aiment. Nous sommes le fondement de l'humanité et nous n'avons pas encore atteint la position que nous méritons", estime le rappeur.

L'appel à lutter de Barakina s'étend bien au-delà des déserts du Niger.

"Mon message à tous les Africains est de se lever et de se battre avec beaucoup beaucoup d'acharnement."


Publicité

Source: bbc

Publicité

Dans la même catégorie

Magazine BOSS - Fevrier 2021

Mardi 23 Février 2021

Suivez nous sur facebook



Publicité

Contacts: Cote d'Ivoire: +22552823232 / Ghana: +233265648476 / Email: contact@africactu.com

Africactu.com © 2016 Tous droits réservés