Publicité

Covid et prison : la vie carcérale pour ces femmes oubliées de la pandémie

Lundi 29 Mars 2021 / Covid et prison : la vie carcérale pour ces femmes oubliées de la pandémie

"La cellule puait. On m'a donné une natte usagée. Je dormais sur une natte qui avait été utilisée par tant de personnes."

Safoora Zargar a été choquée lorsqu'elle a vu son lieu de vie en prison, mais le Covid allait rendre les choses encore pires.

Nous sommes en avril 2020, et cette étudiante indienne de 28 ans a été arrêtée par la police pour avoir participé à une manifestation.

Un confinement national a été mis en place pour combattre la pandémie, et Safoora est sur le point de découvrir comment cela rendra son séjour dans la prison de Tihar à Delhi, le plus grand complexe pénitentiaire d'Asie du Sud, encore plus infernal.

Confinement dans l'enfermement

"Il n'y avait qu'une seule bouteille de désinfectant dilué pour tout un service. Il y avait aussi des distributeurs, mais ils n'étaient jamais remplis", dit-elle à la BBC.

Elle a utilisé son propre stock de désinfectant pour nettoyer son environnement.

"Ils m'ont donné la moitié d'un morceau de savon lorsque je suis entrée dans la prison et des masques khadi (couvre-chef rudimentaire en coton filé à la main) ont été remis à chaque prisonnière."

Les conditions dans la prison - comme tant d'autres dans le monde - étaient épouvantables. Avant le début de la pandémie, le taux d'occupation des prisons en Inde était de 118% ; celui de Tihar était de 175%.

Mais pour aggraver les choses, Safoora était enceinte de trois mois au moment de son arrestation.

Confinement solitaire

"J'ai dû passer une échographie. C'était une expérience horrible - le médecin ne voulait même pas me regarder, le personnel de l'hôpital ne voulait pas me parler", raconte-t-elle.

Safoora pense qu'on l'évitait parce qu'elle était prisonnière, mais ce n'était que le début de son calvaire.

"Après être revenue de l'échographie, j'ai été envoyée en quarantaine pendant 15 jours", ajoute-t-elle.

...Suite

Publicité

Source: bbc

Publicité

Dans la même catégorie

Suivez nous sur facebook



Publicité

Contacts: Cote d'Ivoire: +22552823232 / Ghana: +233265648476 / Email: contact@africactu.com

Africactu.com © 2016 Tous droits réservés