Publicité

Côte d'Ivoire - Développement de l’Athlétisme : la fédération ivoirienne à l’école de l’expertise du Centre africain d’Athlétisme de Dakar

Vendredi 13 Mars 2020 / Développement de l’Athlétisme : la fédération ivoirienne à l’école de l’expertise du Centre africain d’Athlétisme de Dakar

Amadou Dia Ba, Directeur du Centre Africain de Développement de l’Athlétisme (AADC) de Dakar (Sénégal) et vice-champion olympique du Sénégal, a eu une séance de travail avec la Fédération Ivoirienne d’Athlétisme (FIA), mercredi 11 mars 2020, au Novotel. Objectif de cette rencontre, échanger avec les responsables de la Fédération sur les perspectives de la discipline et analyser ensemble les pistes de de collaboration entre les deux structures. Le président Jeannot Kouamé Kouadio avait à ses côtés le DTN Poda Sié, Mmes Akatty Lucie, officielle et Agbo Florence, vice-présidente et chargée du genre à la FIA. Les échanges ont porté sur les possibilités pour la Côte d’Ivoire d’avoir des entraîneurs d’athlétisme hautement qualifiés afin de mieux encadrer les jeunes athlètes. Il a été question également d’avoir des officiels de qualité lors des compétitions et du genre.  « Dans notre système, nous avons un séminaire réservé uniquement au genre et particulièrement aux jeunes filles », a indiqué Amadou Dia Ba. C’est donc à juste titre que Mme Agbo Florence a exposé la vision de la fédération en faveur des athlètes filles.

Au sortir de ce conclave, le Directeur du Centre Africain de l’Athlétisme de Dakar s’est dit satisfait du bon déroulement de la rencontre.  « Le président Jeannot et moi avions l’habitude de travailler à distance par courrier ou avec des mails. Mais là, j’ai tenu à effectuer le déplacement pour le rencontrer. La FIA a formulé des doléances pour avoir des entraineurs très qualifiés ici afin de mieux encadrer les athlètes et avoir des officiels qualifiés pour mieux officier les compétitions, c’est légitime », a déclaré Amadou Dia Ba qui a relevé le dynamisme de l’athlétisme ivoirien sous l’ère Jeannot Kouamé. « Il y a eu de bons résultats aux derniers Jeux Africains et depuis qu’il est là, les athlètes ivoiriens font notre fierté au niveau de la francophonie…Au niveau international, il y a Murielle Ahouré, Ta Lou et les autres. Pour tout cela, il faut le féliciter et je pense que nous allons bien travailler », a-t-il ajouté.  Cependant, le Directeur du centre de Dakar reconnaît l’importance des moyens financiers pour développer davantage la discipline. « Nous allons voir le Comité olympique et discuter avec eux et voir si possible avec des amis que nous avons au niveau du ministère pour qu’on puisse nous donner plus de moyens. Parce que sans moyens, on ne peut rien faire. Il faut des moyens pour pouvoir développer d’autres Ta Lou, d’autres Murielle Ahouré, d’autres Gabriel Tiacoh, d’autres Méité Ben. Le président Jeannot est capable de le faire d’autant que c’est un ancien athlète… il faut lui donner les moyens de pouvoir relancer l’athlétisme en Côte d’Ivoire », a-t-il indiqué.

A la suite de M. Amadou Dia Ba, le président de la Fédération Ivoirienne d’Athlétisme (FIA), Jeannot Kouamé a jugé cette séance de travail « très fructueuse » parce que « le centre de Dakar est un centre de référence et nous avons eu des athlètes de renom tels qu’Alou Amandine, Sakanoko Makaridja, Cissé Gue, Ta Lou qui y sont passés. C’est un centre qui a de l’expérience. Nous avons la chance d’avoir à sa tête un monsieur qui a de l’expérience aussi. Il a été ancien olympien, il a dirigé le CRD de Dakar, aujourd’hui il est à la tête du AADC. Nous sommes venus faire ce travail pour bénéficier de son expérience et pour que nous puissions marcher dans les mêmes pas et avoir les mêmes objectifs que ce centre », selon le patron de l’athlétisme ivoirien. Poda Sié, le DTN, a abondé dans le même sens que le président Jeannot Kouamé.  Pour lui, la collaboration avec le centre de Dakar est une aubaine pour la Côte d’Ivoire et ses athlètes.

Notons qu’Amadou Dia Ba a lancé sa carrière en Côte d’Ivoire sur le 400 m haies où il a brillé avant d’aller aux JO. Il connaît bien l’athlétisme ivoirien pour avoir aussi partagé les pistes en compagnie d’athlètes dont feu Gabriel Tiacoh.


Sercom FIA




Publicité

Dans la même catégorie

Suivez nous sur facebook



Publicité

Contacts: Cote d'Ivoire: +22552823232 / Ghana: +233265648476 / Email: contact@africactu.com

Africactu.com © 2016 Tous droits réservés