Publicité

JO de Tokyo : Zango offre au Burkina sa première médaille olympique

Jeudi 05 Août 2021 / Hugues Fabrice Zango a offert au Burkina Faso sa première médaille olympique. Il a réalisé un bond de 17,47 m à la finale du triple saut à Tokyo. © CROSNIER JULIEN / KMSP / KMSP via AFP

Recordman du monde en salle du triple saut (18,07 m), le tout récent recordman d’Afrique de sa discipline (17,82 m) a décroché le bronze.

Il voulait le titre olympique pour son pays fort de récentes performances qui lui promettaient l’or aux Jeux olympiques : un record du monde en salle et un record d’Afrique en plein air. Hugues-Fabrice Zango a cependant vu se dérober les deux premières places du podium, u qui ont été décrochées par le Portugais d’origine cubaine Pedro Pichardo (17,98 m) et le Chinois Zhu Yaming (17,57 m). Il s’est contenté du bronze avec un bond à 17,47 m.

Une médaille pour l’histoire

Cela dit, cette médaille de bronze a un goût d’or pour son pays : le Burkina Faso. Car, depuis la première participation de l’ex-Haute Volta à ses premières Olympiades à Munich en 1972, jamais un de ses athlètes, jamais une de ses équipes n’avait réussi à ramener une médaille olympique. Pour ce pays du Sahel auquel le destin n’a pas épargné les épreuves politiques et économiques autant que météorologiques et terroristes, c’est une belle mention dans une page sportive où seuls le football et ses talents évoluant dans les différents championnats européens avaient droit de cité.

Porte-drapeau d’une délégation burkinabè composée de 7 athlètes, Hugues-Fabrice Zango en était le meilleur espoir de médaille. Contrat rempli donc pour ce triple sauteur entraîné par l’ex-star mondiale de sa discipline, Teddy Tamgho, champion du monde en 2013 et membre à Tokyo de la délégation du Burkina Faso.

Grande fierté

« C’est une grande fierté justement d’être le premier à avoir ramené une médaille pour le Burkina Faso. Je voulais ramener le plus beau métal pour mon pays et pour moi-même. Malheureusement, c’est tombé sur le bronze », a-t-il réagi au micro de RFI. « Mais ça reste une belle chose pour le Burkina parce qu’on marque l’histoire dans ces Jeux olympiques et on ouvre le compteur pour les générations futures », a-t-il poursuivi. Étudiant en génie électrique à Béthune, dans le nord de la France, Hugues-Fabrice Zango a reçu les félicitations du président Roch Marc Christian Kaboré, chef de l’État burkinabè. « Je viens de suivre de bout en bout la magnifique performance de notre grand champion Hugues-Fabrice Zango, qui offre au Burkina Faso sa première médaille olympique. Merci Hugues pour cette médaille de bronze. Nous sommes tous fiers de toi », a-t-il dit en réaction à la performance de ce champion qui a ouvert la voie pour les futures générations d’athlètes burkinabè aux Jeux olympiques.

...Suite

Publicité

Dans la même catégorie

Suivez nous sur facebook



Publicité

Contacts: Cote d'Ivoire: +22552823232 / Ghana: +233265648476 / Email: contact@africactu.com

Africactu.com © 2016 Tous droits réservés