Publicité

Photos - Culture

Mali Festi Reggae : La quête de l’unité nationale au cœur de la 17e édition

Le lancement officiel de la 17e édition du Mali Festi Reggae (MFR) a eu lieu le 10 février 2022 à l’Auberge Djamilla de Badalabougou. C’était en présence de l’initiatrice du festival, Mariam Sangaré dite «Sista Mam» ainsi que de nombreux artistes et de personnalités de divers horizons. Placée sous le signe de «l’Unité nationale», cette 17e édition est prévue du 24 au 26 février 2022 au Musée national de Bamako «Unité nationale: enjeux et perspectives» ! Tel est le thème de la 17e édition du Mali Festi Reggae (MFR) qui se tiendra du 24 au 26 février 2022 au Musée national de Bamako. L’événement a été officiellement lancé le 10 février 2022 à l’Auberge Djamilla de Badalabougou. «Comme chaque année, nous choisissons le thème en fonction de l’actualité du pays et du continent. Et dans la majeure partie des cas, le thème est déjà traité par le roi du reggae : Robert Nesta Marley dit Bob Marley», a expliqué la présidente de la Commission d’organisation, Mme Koffi Aminata Sangaré dite «Queen Mamy». En effet, «Africa united» (Afrique unie) fait partie des grands succès de la star mondiale du reggae. Elle figure notamment sur l’album «Survival» sorti en 1979. «Une chanson datant de 43 ans qui est plus que d’actualité», a souligné Queen Mamy. «La situation actuelle du pays est très préoccupante et nécessite l’union sacrée autour de nos valeurs sociétales et républicaines. Elle requiert le minimum de sacrifice des descendants de Soundiata Kéita, Samory Touré, Babemba Traoré, Kankou Moussa, Askia Mohamed, Fihroun, Soni Aliber, El Hadj Oumar Tall», a-t-elle poursuivi. Et de rappeler, «ce pays nous a tout donné et, en retour, nous lui devons plus de loyauté, de patriotisme, d’intégrité et de gratitude. C’est pourquoi nous invitons les festivaliers à cogiter suffisamment sur le thème proposé en vue du retour définitif de la paix, de la concorde et du vivre ensemble entre tous les Maliens». Elle n’a pas manqué de manifester toute la reconnaissance de l’organisation aux «invités qui sont obligés de passer plusieurs heures voir des jours de voyage pour atteindre des frontières ouvertes afin de participer à ce festival». Pour la présidente de la commission d’organisation, «l’embargo imposé au Mali a davantage multiplié leur courage à apporter leur soutien au peuple malien dans sa lutte pour la liberté et l’indépendance. La politique ne peut nullement restreindre le mouvement d’un artiste, encore moins d’un reggae maker qui est Freedom fighter (combattant de la liberté) par essence». L’ouverture de la 17e édition du MFR est prévue pour le 24 février 2022 au Musée national à partir de 16h. Elle sera suivie d’une conférence-débat sur le thème : «Unité nationale: défis et perspectives» ! Le lendemain (vendredi 25 février 2022), un match de gala opposera les femmes rastas (rastawomen) aux dames de l’ORTM. Ce match sera suivi d’une projection de film documentaire et de débats. Côté artistique, des concerts géants et le Sound system sont prévus pour le bonheur des mélomanes. A noter que, au fil des années, ce festival s’est imposé comme une plaque tournante du reggae. Ce qui fait que sa prestigieuse scène, considérée comme l’une des meilleures du continent, est de plus en plus convoitée par les stars du reggae de divers horizons. Cette 17e édition a comme marraine le Colonel-major Nema Sagara. Naby

Crédit photo: DR

Publicité

Dans la même catégorie

Suivez nous sur facebook



Publicité

Contacts: Cote d'Ivoire: +22552823232 / Ghana: +233265648476 / Email: contact@africactu.com

Africactu.com © 2016 Tous droits réservés