Publicité

Ghana - Le gouvernement a lancé l’initiative « Ghana Vert »

Lundi 18 Juillet 2022 / Le président ghanéen Nana Akufo-Addo a lancé en 2021 l'initiative « Ghana Vert ». © NIPAH DENNIS / AFP

Face à l’inexorable recul de la forêt, le gouvernement a lancé l’initiative « Ghana Vert » qui vise à encourager le reboisement de ce pays d’Afrique de l’Ouest.

Face aux phénomènes de la désertification et de la dégradation des terres cultivables, les autorités ghanéennes ont initié en 2020 un ambitieux programme visant à reconstituer le couvert végétal du pays à l'horizon 2030. À cet effet, elles ambitionnent de planter des centaines de millions d'arbres. Il s'agit du « Ghana Green Project » ou « Projet vert du Ghana », dont la première édition a permis de planter environ 7 millions d'arbres en 2021. Mieux que les 5 millions d'arbres initialement prévus.

Cette nouvelle vision du pays fait suite à un constat amer : celui de la perte inexorable du couvert végétal depuis quelques décennies. Selon des données publiées en 2019 dans le Global Forest Watch, une open source initiée par le World Resources Institute, un réseau constitué d'organisations non gouvernementales spécialisées dans la collecte des données sur les forets tropicaux à partir d'images satellitaires, le Ghana aurait perdu environ 60 % de ses forêts primaires en 2018. Ce taux demeure le plus élevé au monde d'après l'organisme qui place d'ailleurs la Côte d'Ivoire au deuxième rang avec un taux de déforestation de 28 % sur la même période. Ironie du sort, les deux voisins produisent chaque année à eux seuls 60 % de la production mondiale de fèves de cacao, au prix d'une disparition programmée des réserves forestières. Pis, l'organisme soutient que le Ghana aurait perdu entre 2001 et 2020 environ 1,3 million d'hectares de sa couverture forestière, soit un déclin d'environ 90 %.

Le président ghanéen Nana Asso Dankwa Akuffo-Addo a récemment tiré la sonnette d'alarme en rappelant le rythme dévastateur de la déforestation dans son pays. Mieux, la journée du 11 juin fait office de journée nationale dédiée à cette initiative. « La forêt abrite également la majeure partie de la biodiversité terrestre de la planète et elle est essentielle dans notre lutte contre le changement climatique. La crise climatique a atteint un point de basculement. Et l'accord de Paris nous demande de maintenir les températures mondiales en dessous de 1,5 °C. C'est pour cette raison que les Ghanéens doivent soutenir cette initiative verte », a rappelé le chef de l'État qui a fait du Ghana Green Project, l'objectif phare de son pays dans la lutte contre le changement climatique. Toutes les institutions du pays sont appelées à s'impliquer. Les autorités ambitionnent de planter plusieurs essences, y compris les arbres fruitiers tels que les avocatiers, les cocotiers et les manguiers.

Vingt millions d'arbres à planter en 2022

Fort de la réussite de la première édition, les autorités ont mis la barre très haut pour la seconde édition. En tout, 20 millions d'arbres seront plantés tout au long du second semestre de cette année. Ainsi, des pépinières ont été implantées dans toutes les régions du pays et fourniront des plants gratuitement aux populations désireuses d'y participer. « Pour cette année, l'exercice sera réparti sur deux phases et va permettre la mise en terre d'environ 20 millions de plants. 10 millions de plants iront dans les réserves forestières qui viendront renforcer nos stocks forestiers. Ensuite, les 10 autres millions de plants vont servir à améliorer l'environnement paysager de notre pays », a confié John Allotey, directeur général de la commission des forêts du Ghana. Pour la réussite de cet exercice de reboisement de grande envergure, les autorités n'ont pas lésiné sur les moyens. Des jeunes plants, ainsi que des espaces préalablement aménagés ont été mis à disposition des communautés dans toutes les régions du pays. « Les terrains ont été aménagés dans les réserves forestières. Nous avons les semis prêts et nous allons planter davantage d'espèces de bois indigènes dans les réserves forestières », soutient-il.


...Suite

Publicité

Source:

Publicité

Dans la même catégorie

Suivez nous sur facebook



Publicité

Contacts: Cote d'Ivoire: +22552823232 / Ghana: +233265648476 / Email: contact@africactu.com

Africactu.com © 2016 Tous droits réservés